Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5366
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Kissaki » 11 Octobre 2019, 11:23

Pas forcément too much mais le Oribe, c'est dur de bien assortir, c'est souvent trop chargé et assez rares sont les ustensiles de ce style à me plaire!

Et il irait parfaitement dans mon salon ce joli petit ;-)

J'ai des suspensions en bois avec du lierre dedans accroché à la cuisine et dans le salon et avec la cuisine en bois, ça irait à ravir. Te voilà prévenu le jour où tu t'en lasseras :p




Elise
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
Message(s) : 4203
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Elise » 11 Octobre 2019, 11:33

À mon avis, ce serait too much ...

Tu peux faire comme tu veux, mais, dans le chanoyu, le mieux est de n'utiliser un motif / style qu’une seule fois. Pourtant s'il y a une raison (pratique par exemple par manque de choix d’accessoires) de répéter un motif, le mieux est de l'utiliser trois fois. Je ne sais pas s’il y a une autre raison que le simple sens esthétique qui règle par exemple le nombre de fleurs dans un bouquet en dessous d’une douzaine de fleurs. En Europe, il est de notoriété publique que les roses peuvent être assemblées en nombre impair (1,3,5,7...). Je pense que dans le cas de la (non) répétition des styles/motifs cela correspond tout simplement à l'esthétique japonaise de la non-symétrie.

Par exemple, le raku est un style très simple et élégant pour la cérémonie du thé, mais que penseriez-vous d'un ensemble raku complet chawan, kensui, mizusashi, futaoki, chaire, hanaire ...? Ne serait-ce pas un peu trop?

Au contraire, si l’hôte a rassemblé au fil du temps de jolies pièces de styles différents et peut assembler les pièces en les arrangeant selon sa propre composition, cela n’est ni ennuyeux ni tape-à-l’œil, mais montre le bon goût du collectionneur.
On boit du thé pour oublier le vacarme du monde. T’ien Yi-Heng

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Galette de Puerh
Galette de Puerh
   
Message(s) : 10566
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris ... ou presque ...

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Tsubo » 11 Octobre 2019, 11:45

Elise a écrit : Par exemple, le raku est un style très simple et élégant pour la cérémonie du thé, mais que penseriez-vous d'un ensemble raku complet chawan, kensui, mizusashi, futaoki, chaire, hanaire ...? Ne serait-ce pas un peu trop?
Ce serait top au contraire :p

Elise a écrit :mais, dans le chanoyu, le mieux est de n'utiliser un motif / style qu’une seule fois.
Ou pas :
img_2.jpg

Elise
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
Message(s) : 4203
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Elise » 11 Octobre 2019, 11:51

Oui bon, là tu fais référence au basara-cha qui n’est pas en vogue dans tous les milieux aujourd’hui et qui est un peu à l’opposé du style wabi-cha. Mais chacun fait bien comme il veut après tout, moi je n’adhère pas, ça ne colle pas avec mon caractère ;)
On boit du thé pour oublier le vacarme du monde. T’ien Yi-Heng

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5366
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Kissaki » 11 Octobre 2019, 11:59

Je trouve cela vraiment très dérangeant tout ce doré...

Sinon Tsubo, tu es hors jeu quand on parle quantité de Raku :huhuhu:




Luk Zijeko
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1428
Inscription : 08 Apr. 2016

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Luk Zijeko » 11 Octobre 2019, 12:53

Pourtant s'il y a une raison (pratique par exemple par manque de choix d’accessoires) de répéter un motif, le mieux est de l'utiliser trois fois. Je ne sais pas s’il y a une autre raison que le simple sens esthétique qui règle par exemple le nombre de fleurs dans un bouquet en dessous d’une douzaine de fleurs. En Europe, il est de notoriété publique que les roses peuvent être assemblées en nombre impair (1,3,5,7...). Je pense que dans le cas de la (non) répétition des styles/motifs cela correspond tout simplement à l'esthétique japonaise de la non-symétrie.


Ca rejoint aussi une des règles de la photographie. Si je prends seulement deux objets, il peut manquer quelque chose dans la composition. Si on prend trois objet, ça fonctionne beaucoup mieux. Les photos de Seb le montrent bien, une assiette, une tasse et une théière: ça matche à fond.

dans le chanoyu, le mieux est de n'utiliser un motif / style qu’une seule fois.


C'est ce que j'observe depuis toujours sur le forum sans savoir que c'était une pratique répandu par ailleurs. Et j'imagine que c'est l'harmonie globale entre les objets qui prime plutôt que de chercher à savoir si tel ou tel style s'accordent mieux alors?
"Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse?"

Elise
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
Message(s) : 4203
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Elise » 11 Octobre 2019, 15:03

Oui, c’est de cet ordre là.
On boit du thé pour oublier le vacarme du monde. T’ien Yi-Heng

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Galette de Puerh
Galette de Puerh
   
Message(s) : 10566
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris ... ou presque ...

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Tsubo » 11 Octobre 2019, 22:08

Kissaki a écrit :Je trouve cela vraiment très dérangeant tout ce doré..

Mais non, comme ce "set" était destiné à un Chashitsu entièrement doré à la feuille, je suis sûr qu'on ne le remarquais même pas :huhuhu:
Elise a écrit :Oui bon, là tu fais référence au basara-cha qui n’est pas en vogue dans tous les milieux aujourd’hui et qui est un peu à l’opposé du style wabi-cha.

Je ne sais pas si on peux "réduire" cela au basara-cha, comme ce n'est pas forcément l'uniformité, et qu'à l'origine, c'est plutôt l'utilisation d'ustensiles hors de prix importés de Chine ... de plus, le wabi-cha ne l'est souvent qu'en apparence vu qu'on y utilise souvent des ustensiles hors de prix ...

Sont aussi utilisés des Kaigu plus ou moins "rustiques" :
kei20191004l 270.jpg
kei20190603h 019.jpg


Kissaki a écrit :Sinon Tsubo, tu es hors jeu quand on parle quantité de Raku
Il faudrait que je regarde si je peux faire un "set" complet en Kuro Raku tiens :lol:

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5366
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Kissaki » 12 Octobre 2019, 11:09

Tu dois pas être loin je pense ;-)




Elise
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
Message(s) : 4203
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Elise » 12 Octobre 2019, 22:21

Je ne suis pas sure que cela intéresse quelqu’un ni que cette discussion doive continuer ici-même, mais à tout hasard...

Tsubo a écrit :Je ne sais pas si on peux "réduire" cela au basara-cha, comme ce n'est pas forcément l'uniformité, et qu'à l'origine, c'est plutôt l'utilisation d'ustensiles hors de prix importés de Chine ... de plus, le wabi-cha ne l'est souvent qu'en apparence vu qu'on y utilise souvent des ustensiles hors de prix ...

Sont aussi utilisés des Kaigu plus ou moins "rustiques" :
kei20191004l 270.jpg
kei20190603h 019.jpg



L’utilisation de karamono chinois dans le basara-cha va clairement dans le sens d’une version tape-à-l’œil de la cérémonie du thé, le set doré destiné au célèbre Ōgon no chashitsu en est la représentation extrême, mais en général on essayait plutôt de brosser un panorama des styles prestigieux d’objets chinois (tous les objets n’étaient donc pas du même type non plus).

Pour ce qui est du wabi-cha, je n’ai jamais sous-entendu que cela reflétait une volonté absolue de choisir des objets peu chers, c’était avant tout une question de bon goût dont les gens modestes étaient en quelque sorte exclus à cause du prix élevé des ustensiles à l’apparence simple correspondant à ce « bon goût ».

Les kaigu rustiques que tu as posté sont un très bon exemple d’ustensiles à moindre prix qui convenaient parfaitement à l’usage sans chercher à avoir la prétention d’une « collection ». Je ne pense pas qu’il faut voir dans le fait de leur existence (en tant qu’ensemble de style homogène) que ces kaigu sont des représentants de l’élégance la plus élevée dans le cadre de la cérémonie du thé.

Pour replacer dans le contexte la mise en place de ces canons esthétiques et l’évolution du prix des objets qui y correspondent, il faut prendre en compte le fait que les maîtres de thé du XVIe siècle étaient majoritairement sous le patronage du shogun ou de l’élite. Le niveau de prix des ustensiles choisis par eux était directement lié à leur position et à la personne qu’ils représentaient, et le wabi-cha avait beau vouloir avoir l’air dépouillé et fruste, ce n’était que pour mieux souligner l’élégance et le bon goût du patron qui était derrière tout cela.
On boit du thé pour oublier le vacarme du monde. T’ien Yi-Heng

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5366
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Kissaki » 13 Octobre 2019, 09:20

Je trouve cela largement assez intéressant pour laisser les post libres de regard de toutes et tous :-)




Luk Zijeko
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1428
Inscription : 08 Apr. 2016

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Luk Zijeko » 13 Octobre 2019, 09:27

Tu peux faire comme tu veux, mais, dans le chanoyu, le mieux est de n'utiliser un motif / style qu’une seule fois. Pourtant s'il y a une raison (pratique par exemple par manque de choix d’accessoires) de répéter un motif, le mieux est de l'utiliser trois fois. Je ne sais pas s’il y a une autre raison que le simple sens esthétique qui règle par exemple le nombre de fleurs dans un bouquet en dessous d’une douzaine de fleurs. En Europe, il est de notoriété publique que les roses peuvent être assemblées en nombre impair (1,3,5,7...). Je pense que dans le cas de la (non) répétition des styles/motifs cela correspond tout simplement à l'esthétique japonaise de la non-symétrie.



Je trouve ça très intéressant (la suite aussi), perso. je déposerais ces infos dans le fil dédié au chanoyu, à moins qu'elles ne s'y trouvent déjà.
"Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse?"

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5366
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Kissaki » 13 Octobre 2019, 09:46

:+1:




Luk Zijeko
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1428
Inscription : 08 Apr. 2016

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Luk Zijeko » 15 Octobre 2019, 15:10

Place des Vosges7.jpg

Concours.jpg
"Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse?"

Luk Zijeko
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1428
Inscription : 08 Apr. 2016

Re: Grand Concours de Thé Japonais de Paris : Devenez juré!

Message par Luk Zijeko » 15 Octobre 2019, 15:21

Sans commentaire, je vous laisse trouver de quel thé il s'agit, si ça vous dit. Un des meilleurs parmi les 16 thés goûtés aujourd'hui.
Hiruma.jpg
"Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse?"

PrécédentSuivant